Chroniques

Piégés dans le train de l’enfer de Hubert Ben Kemoun

piégés dans le train de l'enferPiégés dans le train de l’enfer
Hubert Ben Kemoun
03 mai 2017
Flammarion Jeunesse
192 pages
Roman d’action

Résumé :

Teddy Baule est une mule. Régulièrement, l’adolescent récupère des colis dont il ne connaît pas la contenance afin de les acheminer d’une gare à l’autre en échange d’une modique somme d’argent. Si le garçon est vraiment honteux de mentir à sa mère infirmière de garde, ses petits trafics sont pour lui un moyen de ressentir de l’adrénaline et de sortir de l’anonymat du lycée. Pourtant, ce trajet de trois heures en direction de Toulouse va vite tourner au cauchemar lorsque sa cargaison disparaît…

« Comment savoir ? Dans une autre situation, il aurait peut-être osé demander à cet inconnu d’où venait cette blessure. Dans une autre vie, sa future victime aurait pu être un ami. Mais pas dans cette vie là. De toute façon, on ne pose pas ce genre de question inutile à celui qu’on doit tuer… »

Impressions :

J’ai ouvert le colis contenant ce livre hier soir en live sur mon compte Instagram et j’ai de suite été très tentée par le résumé. Il faut dire que Flammarion Jeunesse avait mis en place il y a quelques jours un jeu assez intriguant sur sa page Facebook et qu’il me tardait vraiment de découvrir l’ouvrage dont il était question. Il m’aura finalement fallu moins d’une journée pour parvenir au bout de cette lecture particulièrement rythmée et intrigante. Je tiens donc du fond du coeur à remercier Flammarion Jeunesse pour cet envoi et plus particulièrement Marieke.

Piégés dans le train de l’enfer est un huis-clos : l’intrigue prend place dans un train et se déroule en moins de trois heures. Pour matérialiser ce laps de temps, les titres des chapitres constituent en réalité un compte à rebours. En chronométrant ainsi le déroulement de l’action, Hubert Ben Kemoun donne du rythme à son récit mais contribue surtout à crédibiliser son histoire. En parvenant au terme de ma lecture, je me suis d’ailleurs demandée si celle-ci était inspirée de faits réels.

Ce roman est délibérément contemporain : l’auteur mentionne d’ailleurs à plusieurs reprises certaines références culturelles de notre société. En choisissant d’évoquer Games of Thrones ou les derniers attentats ayant eu lieu sur le territoire français, l’écrivain contribue encore une fois à rendre son récit vraisemblable.

Le livre est assez court et se lit facilement : il a été conçu pour être lu en trois heures ce qui est, je vous le rappelle, le temps sur lequel se déroule l’action. Si le vocabulaire et la tournure des phrases rendent ce roman accessible à un public assez jeune (à partir de 12 ans), je reconnais néanmoins avoir été perdue à plusieurs reprises entre les différents personnages, et ce notamment au début de ma lecture.

D’une manière générale, je suis très friande des romans qui proposent une alternance des points de vue en fonction des chapitres et cela a parfaitement fonctionné ici. Il y a en effet pas moins de sept personnages qui prennent la parole pour relater une partie de l’intrigue : j’ai beaucoup apprécié ce choix qui permet d’avoir une vision globale du déroulement des faits.

Les protagonistes ont des profils particulièrement différents et chacun a une intrigue qui lui est propre : cela permet à l’ouvrage d’être particulièrement rythmé et de captiver le lecteur. Et c’est là l’un des points forts de ce roman : en créant des personnages profondément hétéroclites, l’auteur s’assure que son lecteur s’identifiera forcément à l’un d’entre eux.

Ce qui en fait incontestablement un roman d’action particulier, c’est que le narrateur est omniscient et connaît le dénouement de l’histoire. À plusieurs reprises, celui-ci surprend son lecteur en attirant son attention sur des actes manqués qui auraient pu changer la résolution de l’intrigue. J’ai d’ailleurs trouvé que l’épilogue était concis et permettait de ne pas faire traîner l’histoire en longueur.

Un roman particulièrement intriguant et rythmé, qui nous convie à la rencontre de personnages particulièrement différents, réunis par le coup du hasard… Un livre idéal donc, à mettre entre les mains des tout jeunes lecteurs en quête d’action !

« Les films, les livres et les jeux vidéo racontent des salades, ou alors ne donnent pas tous les détails. »

 

4 Comments

  1. Valou

    Bonjour, très bel avis!!! Ayant participé aux jeux Flammarion j’avoue qu’il m’a vite intriguée et ton avis confirme le fait qu’il se retrouvera très bientôt dans ma pal lol.
    Bon week-end et belles lectures!!!

    Reply

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *