Chroniques

Envole-moi d’Annelise Heurtier

envole moi imageEnvole-moi
Annelise Heurtier
08 mars 2017
Casterman
Romance
263 pages

Résumé : 
Alors qu’il tient un stand dans une brocante pour récolter la somme nécessaire pour s’acheter la guitare de ses rêves, Swann rencontre Joanna. En apercevant son sourire, le garçon a le coup de foudre… avant de découvrir que celle-ci est en fauteuil roulant. Convaincus qu’ils peuvent dépasser cette différence ensemble, les deux adolescents apprennent à se côtoyer, à se soutenir mais surtout, à s’aimer dans le regard de l’autre.

« Étonner l’autre avec un peu de soi. Le bousculer. Le guider vers l’inconnu, là où il n’irait pas tout seul. »

Impressions : 
J’ai découvert cet ouvrage il y a quelques semaines dans une vidéo J’ai lu de ma copine Audrey et j’ai de suite été très sensible à cette romance inhabituelle. Lorsque les éditions Casterman m’ont proposé de lire cette histoire, je me suis donc empressée d’accepter. Je tiens donc encore une fois à adresser tous mes remerciements à Alix & Agnès car Envole-moi restera indéniablement une lecture qui m’accompagnera longtemps !

L’écriture d’Annelise Heurtier est très fluide et j’irai même jusqu’à dire que c’est une écriture parlée. Si cela me dérange parfois, j’ai trouvé que cette écriture simple et accessible permettait au lecteur de s’immerger plus rapidement dans ce roman contemporain.

Envole-moi est une histoire assez lente : le lecteur assiste aux balbutiements d’une romance, qui se développe peu à peu pour finalement s’épanouir. L’absence de rebondissements n’est pourtant pas un problème : dès les premières pages le lecteur est intrigué par cette relation singulière et ne peut s’empêcher de tourner les pages pour apprendre à connaître les personnages.

Swann est d’ailleurs un jeune homme qui parle sans filtre, passionné mais surtout amoureux. Je me suis beaucoup identifiée à lui, non pas parce que l’on se ressemble, mais parce qu’il a une propension à s’enthousiasmer et à persévérer que j’admire énormément. Son authenticité et sa franchise en ont fait un personnage remarquable à mes yeux.

C’est une histoire criante de vérité : tout au long du récit, Swann précise qu’il n’est pas le protagoniste d’un film mais une vraie personne et qu’en tant que telle, il ne se comporte donc pas comme un héros. J’ai beaucoup aimé ce choix de l’auteur, qui encore une fois différencie cet ouvrage de tant d’autres.

La littérature jeunesse nous présente sans cesse des héros infaillibles, très loin finalement de la réalité. En nous présentant un protagoniste imparfait, Annelise Heurtier nous invite tout simplement à nous aimer comme nous sommes, c’est-à-dire en tant qu’êtres humains.

Swann nous confie donc ses craintes et notamment sa peur du regard d’autrui, sa peur du jugement. Ce qui m’a particulièrement surprise, c’est qu’il n’est pas seulement angoissé par le fait de révéler sa relation à ses amis, c’est-à-dire à des adolescents qui sont parfois peu ouverts d’esprit, mais également par le fait de la révéler aux membres de sa famille et donc à des adultes.

Si la peur du regard d’autrui est parfaitement décrite, je reconnais cependant que j’aurais aimé découvrir plus en profondeur Joanna et surtout ses tourments en tant qu’individu en situation de handicap.

Le livre reste finalement assez en surface sur cette thématique et cela permet de le différencier d’autres ouvrages similaires. Dans Envole-moi, l’intrigue repose non pas sur le handicap, mais sur la relation amoureuse qui se crée et se développe entre les deux protagonistes. Ce n’est pas une histoire sur la difficulté, mais une histoire sur notre capacité à la transcender. 

Envole-moi est un roman incroyablement positif. Malgré les difficultés que les personnages rencontrent au fil du roman, ceux-ci tentent de toujours rester optimistes. Ils ont une capacité à relativiser parfois déconcertante, mais qui n’en reste pas moins une incroyable leçon de vie et d’humilité.

Envole-moi est indéniablement une histoire qui donne du baume au coeur ! 

« Le résultat était étrange. Contradictoire. Il y avait d’abord ce shoot d’attirance, hyperpuissant, que je ressentais physiquement, et puis, tout de suite après, comme un réflexe, une sensation de malaise, de répulsion presque, qui venait tout foutre en l’air. Le fauteuil roulant. Je n’allais pas prétendre qu’il ne changeait rien, que tout était exactement pareil que si elle avait été debout, bien campée sur deux jambes dorées jaillissant d’un minishort déchiré. C’est des conneries, ça. Il n’y a que dans les films que l’on fourre ce genre de mots dans la bouche de héros. Moi, je suis un type normal de 15 ans, j’habite dans la vraie vie et donc, au départ, le coup du fauteuil m’a méchamment refroidi. »

3 Comments

  1. Merci pour cette belle chronique qui me fait voir le personnage de Swann d’un autre oeil… J’avoue que j’ai été assez touchée par ses réflexions parce que je sais moi-même ce que cela fait d’être en fauteuil roulant, donc ma susceptibilité à prit le dessus, mais en réalité le fait que tu dises que pour une fois le personnage principal est imparfait, comme tout être humain, me fait réellement repenser mon avis sur ce personnage. C’est vrai que de ce point de vue, l’auteur a fait un choix risqué mais juste !
    Moi aussi j’aurai voulu connaitre beaucoup plus en profondeur Joanna…
    En tout cas à part mon ressenti sur le personnage de Swann, on a le même avis sur ce livre 🙂 As-tu lu ma chronique ?

    Reply
    1. Kaecilia Author

      Oui bien sûr, juste avant d’appuyer sur le bouton pour publier la mienne ! Je voulais d’ailleurs t’appeler pour en parler :p Ta chronique m’a beaucoup touchée, comme tu peux t’en douter ! Je comprends tout à fait ton point de vue et les difficultés que tu as pu rencontrer pendant ta lecture, mais je suis contente de voir que tu as pu reconsidérer ton avis sur Swann. Je pense que notre expérience de lecture est sensiblement différente, mais je suis ravie de voir que finalement, cela reste une très belle découverte pour nous deux ! <3

      Reply

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *