Chroniques

A deux pas de chez toi d’Adeline Dias

Chronique image

a deux pas de chez toi imageA deux pas de chez toi 
Adeline Dias & Prince
Mars 2016
Anyway Editions
Romance Chick-Lit
112 pages

Résumé: 
Depuis l’emménagement de son nouveau voisin de palier, Anaïs peine à contenir son besoin d’affection. Célibataire désespérée mais assumée, celle-ci décide d’ignorer sa libido et d’éviter à tout prix la confrontation. Séducteur confirmé, Ludovic cherche quant à lui à provoquer la rencontre avec la jeune femme en multipliant les invitations, en vain. Si l’attirance n’avait pas été réciproque, les voisins auraient évité bien des tourments. Malheureusement pour eux, Anaïs est l’heureuse propriétaire de Prince, un beau matou d’un blanc immaculé… qui a décidé d’oublier sa condition de félin, pour jouer à l’entremetteur.

<<  — Tu me plais vraiment, Anaïs…
Un frisson la traversa et elle glissa une main sur sa nuque.
— Toi aussi.  >>


Impressions:
Mille mercis à Anyway Editions pour l’envoi de ce roman ainsi que pour l’ensemble de notre collaboration, qui se termine aujourd’hui avec la chronique de la romance A deux pas de chez toi, lecture largement appréciée.

Dès les premières pages, j’ai été captivée par les mots d’Adeline Dias. Pariant sur l’originalité, l’écrivain décide d’utiliser un point de vue décalé, en nous proposant de découvrir les prémices de l’intrigue sous le regard félin de Prince, le chat de l’héroïne. J’ai d’ailleurs beaucoup apprécié ces nombreuses apparitions et interventions, toujours humoristiques et judicieuses.

Anaïs et Ludovic sont des personnages attachants, développés. Chacun détient un passé détaillé, parfois même lourd, qui apportent crédibilité et contenance au genre de la romance, parfois trop naïf et simpliste. Les rencontres entre les protagonistes sont nombreuses et les sentiments fluctuants, confortant le réalisme de l’oeuvre.

Les rebondissements sont nombreux et les secrets autour d’Anaïs constant. Au fil des pages, le mystère qui entoure le passé de l’héroïne maintient constante la curiosité du lecteur en provocant drames et altercations. Pour autant, la romance s’éloigne totalement du pathos en restant légère et cocasse.

A deux pas de chez toi
est une romance égayante et récréative, à découvrir en week-end ou en vacances pour parfaire un moment de détente.

<< Anaïs me mijote toujours des trucs super
bons, elle me laisse la meilleure place dans le canapé et
elle ne dit rien quand je veux sortir, même tard le soir. La
femme parfaite. Je ne vais pas la quitter de sitôt, même si
je dois bien avouer que son physique d’humaine est assez
repoussant. Je préfère de loin les minettes graciles.  >>

One Comment

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *