Chroniques, Coups de coeur

Gravé dans le sable de Michel Bussi

Chronique image

gravé dans le sable imageGravé dans le sable 
Michel Bussi 
01 octobre 2015
Pocket
Policier
480 pages

Résumé:
A la veille du débarquement de Normandie, les soldats américains se réunissent dans la cale du navire. Aucun n’est prêt à s’élancer le premier sur la plage, le lendemain matin. Pour déterminer qui sera le premier à risquer sa vie, les gradés décident d’organiser un tirage au sort. Lucky, avec sa chance du diable, tire le numéro 148. Il semble sauvé. Pourtant, vingt ans plus tard, la belle Alice Queen pleure toujours la disparition de son premier amour. Lorsqu’elle découvre une parcelle de vérité, Alice décide d’enquêter. Pourquoi Lucky s’est-il élancé en quatrième position  ce matin-là? Qu’est ce qui a pu le pousser à échanger sa place et à risquer sa vie? Et surtout, pourquoi n’en a t’elle jamais rien su?

<< (…) ils croyaient bien faire. Tout le monde croit bien faire pendant la guerre. C’est çà le plus con… >>

Impressions:
Je me demande souvent comment j’ai pu passer autant d’années sans connaître le talent de Michel Bussi. A chaque fois que je m’autorise à ouvrir l’une de ses oeuvres, c’est un véritable coup de coeur qui prévaut sur le précédent. Gravé dans le sable est, pour le moment du moins, mon Michel Bussi préféré et occupera toujours une place particulière dans mon coeur.

Je crois tout d’abord que ce qui fait la force de ce roman est sa thématique. Les romans qui abordent la seconde guerre mondiale sont nombreux, mais rares sont ceux qui invitent à se mettre à la place des soldats, encore moins des soldats du débarquement de Normandie. Michel Bussi réussi à nous convier dans la peau d’un homme prêt à mourir pour autrui, sans pour autant tomber dans le pathos ou le funeste.

Au contraire, il nous présente un héros à la chance burlesque, amoureux d’une femme certes, mais de la vie d’abord. Le livre dans les mains, j’avais le coeur qui battait à cent à l’heure pour Lucky, pour sa vie, pour ses rêves. Véritable coup de coeur, j’ai repensé à maintes reprises à ce personnage, avec la forte envie de le connaître et de le côtoyer dans mon quotidien.

Avec le recul, je réalise que je me suis attachée à l’intégralité des protagonistes, qui font parfois des apparitions brèves, mais toujours ponctuelles. Chacun détient son histoire, son environnement, ses qualités et ses défauts. Il n’y a aucun stéréotype dans Gravé dans le sable, seulement des personnages qui tentent de se construire avec le traumatisme de la guerre. Je dois reconnaître que j’ai moins appréciée la belle Lison, car sa vie de déchéance m’a fendu le coeur.

J’étais sans cesse intriguée, curieuse de comprendre et de découvrir les voleurs de Lucky. Je n’ai finalement réussi à déjouer les pièges qu’au moment où Michel Bussi nous les révèle. C’est donc un roman policier réussi, dont les nombreux rebondissements perdent judicieusement le lecteur jusqu’à l’annonce finale.

Par ailleurs, la dernière scène n’est pas conventionnelle même si elle est attendue. Le final est symbolique et permet au terme d’une oeuvre captivante, de boucler la boucle.

Comme Lucky, mettez la chance de votre côté en découvrant d’urgence ce roman policier: un coup de coeur à coup sûr! 

<< On ne peut réaliser des actes exceptionnels que dans des circonstances exceptionnelles, et c’est dans ces instants particuliers où le monde bascule que les véritables héros doivent se résigner à enlever leur masque de gens comme tout le monde.  >> 

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *