Chroniques

Les lutins urbains tome 2 et 3 – Renaud Marhic

Chronique

lutins urbains tome 2 imagelutins urbains tome 3 imageLes lutins urbains 
Tome 2: Le dossier bug le gnome
Tome 3: Les lutins noirs
Renaud Marhic
2014
Collection Roman Jeunesse
Editions Petit Louis
Résumés: 
Tome 2:
Au coeur de la Grosse Cité, les appareils électroniques perdent les pédales et s’emballent. Gustave Flicman refuse pourtant de voir la vérité en face… encore sous le choc de sa rencontre avec les lutins urbains celui-ci va pourtant devoir se remettre d’aplomb car un nouveau lutin menace l’intégrité de sa ville adorée. Guidé par le professeur B., le policier se lance à la poursuite du dangereux Bug Le Gnome, à l’origine de tous les bug de la cité.
<< Gustave parviendra-t-il à ne pas péter les plombs? >>

Tome 3:
Alors que Bug le Gnome était enfin arrêté, voilà que de mystérieux lutins noirs font leur apparition tandis que des africains clandestins s’enrichissent et qu’une société secrète menace le bien-être de la communauté de la Grosse Cité. Gustave Flicman ne tarde pas à découvrir que cela est lié à Chelou, le rhinocéros qu’il était chargé de conduire à l’abattoir et qui s’était volatilisé en route. A la poursuite de l’animal sauvage, le policier doit se méfier des farces des lutins noirs et les affronts du Bambou Masqué.
<< Manquerait plus que les lutins urbains s’en mêlent, tiens…>> 

Impressions:
Je tiens en tout premier lieu à remercier Renaud Marhic plus reconnu sous le nom du petit reporter de l’imaginaire, qui m’a contacté pour me présenter ces deux romans de la saga Les lutins urbains.
En toute honnêteté, je découvrais la communauté des lutins urbains avec le second tome et je tiens à rassurer tous ceux qui souhaiteraient se lancer dans l’aventure sans avoir lu le premier tome. Les tomes peuvent se lire séparément, car de nombreux rappels permettent au lecteur de situer l’intrigue par rapport aux aventures passées.

Les aventures des Lutins Urbains nous emmènent à la rencontre de personnages aux caractères définis avec clarté et précision, qui permettent de guider la lecture. De la jeune Loligoth aux longues tresses noires, au Commissaire Velu en passant par Chelou le Rhinocéros, les protagonistes sont récurrents dans les deux tomes et donnent des points d’appui stables au lecteur. Le héros de cette saga, Gustave Flickman a d’ailleurs l’allure d’un anti-héros. Loin d’être idéalisé, celui-ci est caractérisé par des défauts prononcés comme le bégayement, qui permet au lectorat le plus jeune de ne pas magnifier le personnage principal.

Les enfants apprécieront sans aucun doute l’humour acerbe accompagnant la lecture, grâce à des jeux de mots omniprésents et aux remarques sarcastiques de l’auteur totalement impromptues. Ceux-ci sont toutefois adaptés du point de vue du vocabulaire à un public jeunesse, permettant encore une fois l’accessibilité de ces romans à tous types de lecteur.

De plus, les parents apprécieront la satire de la société de consommation et des marques que nous propose l’auteur à partir de néologismes et de paronomases. La critique est sensible même pour le jeune lecteur, toujours dissimulée sous une pointe humoristique toutefois, et permet à l’enfant de développer son esprit critique.
Enfin, les romans plairont aux petits curieux. Les deux romans débordent de références, à la fois scientifiques et historiques qui permettront aux enfants les plus avides de faire des recherches et de développer leur intérêt pour des thématiques qui apparaissent parfois comme rébarbatives.

Les amoureux des lutins urbains apprécieront d’autant plus l’interactivité du livre, qui permet sur le site des éditions Petit Louis, d’obtenir un diplôme de Dr en Lutinologie en répondant à quelques questions, afin de prolonger l’univers magique.

Les lutins urbains sont de petits romans centrés sur l’imaginaire et l’humour, que vous pourrez retrouver en vente sur le site internet de la FNAC et que je vous invite du fond du cœur à découvrir pour passer un moment de folie.
Deux lectures attrayantes et loufoques qui se démarquent de la littérature jeunesse actuelle et que je vous convie à faire découvrir pour Noël !

<< Tant pis pour qui ? Gustave ne comprenait rien. […]
– Laissez-moi vous dire, ajouta l’homme : vous avez tout à fait la tête de quelqu’un qui s’est trompé de porte… Que voudriez-vous qu’un rhinocéros soit venu faire chez moi ? Pondre un œuf ?
–  Ah ? Ça pond des œufs les rhinos ? >> 

One Comment

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *