Chroniques

Revanche – Cat Clarke

Chronique

revanche imageRevanche
Cat Clarke    
2013
Robert Laffont, Collection R
Contemporain

Résumé:
L’univers de Jem se résume à son meilleur ami Kay, dont elle est follement éprise depuis l’enfance. Le problème ? Celui-ci est gay, désespérément gay. Pourtant, Jem accepte cette situation tout en rêvant de l’épouser.
Ce n’est pourtant pas le cas de tout le monde, car une mystérieuse personne décide de divulguer une vidéo compromettante de Kay à l’intégralité du lycée. Dévasté, celui-ci met fin à ses jours.
Le monde de Jem s’écroule en quelques secondes, mais celle-ci se ressaisit et se donne douze mois pour effectuer ses trois résolutions : découvrir la vérité, venger son meilleur ami disparu, et se suicider à son tour.

« Ce futur presque possible se dresse devant moi, mais disparaît chaque fois que j’essaie de le capturer. Ça vaut mieux parce que si jamais je l’attrapais, je chercherais à le vivre. Un avenir qui donnerait envie d’être vécu. »

Impressions: 
Recommandé par ma sœur et tous les partisans de Cat Clarke, je me suis enfin lancée dans la lecture de ce roman si particulier. Une lecture singulière pour les thèmes essentiels abordés, et notamment l’homosexualité et le suicide. C’est le premier point fort de ce roman, proposer un roman inspiré de problématiques souvent omises par la société.
Cependant, l’auteur a parfois du mal à se détacher des stéréotypes et particulièrement dans la création de ces personnages, des lycéens américains sans grande personnalité. Mais je propose tout de même une réserve : ne serait-ce pas là une critique de l’auteur quant à l’engouement pour la popularité et la reconnaissance des adolescents en général ?
Je tiens à développer un petit peu mon point de vue quant au personnage de Kay. Si je n’ai pas eu de coup de cœur pour le réel protagoniste et que celui-ci a même parfois réussi à m’agacer, j’ai adoré les convocations mensuelles de ses lettres. Celles-ci rythment le roman et marquent les étapes franchies par Jem dans son acceptation du décès de celui qu’elle aime.
Le suicide est un sujet qui me touche tout particulièrement, et j’ai été très agréablement surprise par le développement des sentiments éprouvés par la jeune Jem suite à la perte de son meilleur ami. A tel point que je me suis interrogée, l’auteur n’aurait-elle pas aussi connue la perte de quelqu’un ? Cat Clarke exprime tout à fait la complexité de cette situation, en évoquant les différents stades du deuil mais surtout en expliquant la volonté profonde de trouver un coupable pour un acte qui –parfois- n’en a pas.
J’ai trouvé la plume de l’auteur encore une fois simpliste mais éminemment fluide. C’est un roman dont la lecture se fait avec facilité et envie, car le suspense est au rendez-vous et la volonté de découvrir enfin les derniers mots du roman présente.
Je terminerais ma chronique sur une note positive, en valorisant la fin du roman. Si le coupable est vite démasqué avec un peu de déduction, les dernières pages sont toutefois inenvisageables et diaboliques. Revanche termine en apothéose et marque durablement le lecteur resté en arrêt devant les dernières lignes…

« Il me manque tellement. Ça ne devient pas plus facile. Peu importe ce que les gens disent, le temps ne guérit pas les blessures. Il vous montre simplement de nouvelles, et encore plus douloureuses manières de souffrir de l’absence de quelqu’un. Plus cette personne est partie depuis longtemps, pire c’est, parce qu’on commence à oublier son sourire, sa façon de pencher la tête lorsqu’elle réfléchissait, de vous regarder et de deviner ce à quoi vous pensiez. Bientôt, on se met même à avoir la sensation que les souvenir sont étés remplacés par des images photographiques – comme si la seule façon de se rappeler cette personne se trouvait désormais sur un cliché, et qu’elle devenait bidimensionnelle. Et comme ça déchiré le cœur rien que d’y penser, on évite de le faire. »

9 Comments

    1. Kaecilia Author

      Moi c’est justement la fin que j’ai apprécié 😀 Moi aussi j’aimerais beaucoup en découvrir d’autres, j’ai d’ailleurs A kiss in the dark dans ma pile à lire :3 Si jamais tu souhaites faire une lecture commune n’hésite pas!

      Reply

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *