Chroniques

Endgame de James Frey

Chronique image

endgame imageEndgame 
James Frey
09 octobre 2014
Gallimard
Science-Fiction
Enigmes, jeux, épreuves

Résumé:

Alors qu’une pluie de météorites s’abat sur la planète, douze jeunes élus se préparent à combattre. Descendants des  lignées à l’origine de l’humanité, les participants ce sont entraînés depuis l’enfance à l’art du combat, de la ruse et de la résolution d’énigme. Mais dans un jeu sans règles et sans fairplay, les concurrents s’engagent dans un jeu mortel. Dans une quête internationale, entre traîtrise et tendresse, Endgame vous conduira à la résolution de la Grande Enquête. Mais onze vies d’initiés valent-elles la survie du reste de l’humanité?

« Vous êtes les douze. Tous destinés à mourir sauf un. Celui qui l’emportera »


Impressions:
Endgame était indéniablement le livre le plus ancien de ma pile à lire, reçu de la part de mes parents au moment des fêtes l’année dernière. J’ai donc décidé de l’embarquer avec moi cet été, mais je l’ai malencontreusement fini avant d’arriver sur le sol américain. Une belle découverte donc, pleine de rebondissements et d’action.

Ce qui m’intriguait tout particulièrement dans ce roman était l’annonce faite avec le résumé, à savoir que le premier joueur qui réussirait à déchiffrer l’ensemble des indices laissés un peu au hasard dans l’ouvrage recevrait des monceaux d’or. Il m’a suffit de contempler cinq minutes le premier indice pour abandonner l’idée de résoudre l’énigme. Celle-ci est loin d’être accessible au grand public, chose que j’ai réellement trouvé dommage.

Le point fort de ce roman est assurément l’action constante. Les rebondissements sont nombreux, surprennent le lecteur et le conduisent à toujours vouloir en découvrir davantage. Je crois qu’il m’arrive rarement de dévorer un ouvrage d’une seule traite, mais j’étais véritablement incapable de détacher les yeux de ces pages malgré la fatigue du voyage.

Les protagonistes sont particulièrement nombreux, et si j’étais quelque peu perdue au commencement, j’ai beaucoup appréciée cette diversité qui amènent à une multitude de points de vue et donc à découvrir une histoire globale et singulière. Les différentes alliances conduisent à des relations timorées et donc par conséquent, captivantes de part leurs enjeux.

Je dois cependant reconnaître que le triangle amoureux m’a rapidement lassée. Par ailleurs, j’ai été très surprise par l’intervention d’un protagoniste non joueur d’Endgame et j’ai appréciée cette idée, des plus originales et innovantes.

« Je ne crois pas au destin ni à la prédétermination, mais au choix, je crois que chacun choisit d’être la personne qu’il est »

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *