Chroniques

Dentelle et ruban d’argent, tome 1: Jeux du sort – America Grace

Chronique image

dentelle et ruban d'argent imageDentelle et ruban d’argent, tome 1: Jeux du sort 
America Grace 
12 Juillet 2016
Plume Blanche
Conte, romance
168 pages

Résumé:
Dans le hameau caché de For Willbrook, l’hiver gèle à jamais. Pour découvrir ce village boisé, les voyageurs doivent être valeureux et méritants. Pourtant, cette protection magique ne peut éternellement empêcher le mal de pénétrer dans la cité.
Le jeune William, sensible aux charmes de sa chère soeur, découvre avec empressement les premières fougues amoureuses en la présence de la nouvelle arrivée, Wendy. Mais malheureusement pour lui, la maladie atteint peu à peu le corps de la nouvelle et le coeur de William est menacé. Saura-t’il le préserver?

<< Est-il possible d’empêcher quelqu’un de mourir quand son cœur ne fait plus qu’un avec le nôtre ? >>

Impressions:
Je remercie du fond du coeur les éditions Plume Blanche, qui m’ont permis de découvrir ce roman en avant-première. Dès l’annonce de sa parution, j’avais eu le coup de coeur pour la délicatesse de la couverture et je dois reconnaître que j’ai beaucoup apprécié cette histoire.

J’ai d’ailleurs été très surprise dès les premières pages, car Dentelle et ruban d’argent n’est pas un roman mais bien un conte. L’écriture y est poétique et je suis rapidement tombée sous le charme de cette plume à la fois évocatrice et riche.

America Grace nous emmène dans un univers très particulier, qui peut parfois paraître irréel et qui évoque facilement le songe, mais toujours incroyablement doux. J’étais parfois un peu égarée entre la magie et le réel mais ce monde singulier m’a happée. J’ai d’ailleurs adorée la description des différentes échoppes qui peuplent For Willbrook, mais j’aurais aimé découvrir le reste du monde sous la vision enchanteresse de l’écrivain.

J’ai beaucoup apprécié le rôle masculin de cette histoire, à savoir William. Le triangle amoureux est savamment construit et je ne peux nier que les personnages secondaires détiennent tous un passé fourni. Cependant, je n’ai pas eu de coup de coeur pour les personnages féminins, même si celles-ci évoquent à la fois la passion et l’amour tendre.

Cette profusion de personnages secondaires permet ainsi à America Grace de créer des sous-intrigues qui sont à la fois intéressantes pour découvrir chaque protagoniste mais surtout pour comprendre le fonctionnement de la cité isolée. Malheureusement malgré ces péripéties auxiliaires, j’ai été gênée à maintes reprises par le manque de rebondissements et d’action. Je pense véritablement que certains passages auraient pu être raccourcis pour éviter les longueurs et la perdition du lecteur.

Mais ce que j’ai préféré dans ce récit, ce sont les thématiques délicates que choisit d’aborder America Grace. Dentelle et ruban d’argent est loin d’être seulement un conte novateur puisqu’il aborde également des sujets parfois tabous et complexes comme l’inceste ou la taxidermie humaine. 

Dentelle et ruban d’argent est un conte atypique à découvrir! 

<< Tu sais, on a souvent tendance à attendre d’un monstre qu’il se change en ange à la faveur du jour. >> 

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *