Chroniques

Je peux très bien me passer de toi – Marie Vareille

Chronique image

je peux très bien me passer de toi imageJe peux très bien me passer de toi 
Marie Vareille 
2015
Charleston
Chick-lit

Résumé:
Au coeur de la capitale française, deux amies se mettent au défi pour sortir de leur zone de confort. Si leur amitié repose sur leur amour commun pour la littérature, les deux jeunes femmes sont opposées. Chloé, véritable séductrice, est une parisienne branchée qui enchaîne les déboires amoureux. Constance, et quant à elle une romantique incorrigible qui vit dans l’abstinence. Chloé a trois mois pour quitter son job hyper-stressant et partir vivre à la campagne pour écrire un roman, loin de toute présence masculine. Constance, doit avoir une relation sexuelle avec un parfait inconnu avant de tenter sa chance avec l’homme qui l’obsède depuis des mois.  Alors, seront telles capables de relever le défi?

<< – Chloé Lacombe, cap ou pas cap? 
Une étincelle s’est allumée dans ses yeux, l’étincelle d’excitation du randonneur qui a décidé sur un coup de tête de monter l’Everest en tongs et qui ne reviendra plus en arrière. Elle a levé sa tasse et l’a fait rebondir sur la mienne. 
– Cap. >>

Impressions:
Je peux très bien me passer de toi fût l’un des romans fétiches de la blogosphère cet été. Bien que je lise très peu de Chick-lit, j’ai convaincue ma maman de l’acheter au Salon du Livre de Colmar, non loin de chez moi. Et lorsqu’elle a eu le coup de coeur, je me suis empressée de le sortir de ma pile à lire.

Le premier point fort de ce roman réside indéniablement dans son intrigue, des plus originales. Ce décalage entre le caractère des protagonistes et les situations auxquelles ils sont confrontés amène le rire et la bonne humeur. C’est un pari osé que fait l’auteur, qui réussit pleinement: le résultat est hilarant, le lecteur en redemande.

Les héroïnes sont attachantes bien que très différentes. Chacune en plus d’avoir son caractère, ses propres connaissances et lieux de vie, dispose de ses propres références puisées dans la culture du 21ème siècle. C’est à coup de Ryan Gosling, d’Orgueil et Préjugés et de Cinquantes Nuances de Grey que Marie Vareille vous invite à vous identifier à ses personnages. Et cela fonctionne!

L’écriture est particulièrement fluide, presque parlée. C’est un langage simple et sans prétention qu’utilise l’écrivain, sans pour autant négliger les descriptions qui sans être foisonnantes complètent judicieusement les péripéties.

Bien plus qu’être le récit d’un défi entre amies, Je peux très bien me passer de toi raconte le parcours de deux jeunes femmes en devenir. Une bouffée d’air frais, à découvrir absolument avec la garantie de passer un très bon moment. 

<< Souviens-toi d’Oscar Wilde: ne tombe jamais amoureuse de quelqu’un qui te traite comme si tu étais ordinaire. >>

<< Quoi que tu aies fait, si ça ne marche plus entre vous, ça ne marche plus et c’est tout. On ne peut pas tout réparer. Souvent ça ne suffit pas de s’aimer ou d’être désolé. >>

 

15 Comments

  1. J’ai vraiment passé un superbe moment de lecture avec ce roman également ! Tout comme publié de Marie Vareille « Ma vie, mon ex et aurez calamités ». C’est de la chick-lit également mais pourtant pas tout à fait le même genre. C’est une lecture qui passe vraiment très bien, j’ai énormément rigolé avec cet enchaînement de situations plus improbables les unes que les autres 😁 et ma mère avait adoré également 😊 j’ai tendance à me dire maintenant que Marie Vareille est un peu une valeur sûre surtout que c’est une auteur vraiment trop adorable 😘

    Reply

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *