Chroniques, Coups de coeur

Phobos² – Victor Dixen

Chronique

phobos2 imagePhobos² 
Victor Dixen 
Robert Laffont
19 novembre 2015
Collection  R
Science-Fiction

Résumé: 
Il y a cinq mois, ils étaient douze à s’engager pour la gloire sur la plateforme de Cap Carnaveral.
Il y a cinq mois, ils étaient douze à s’élancer dans la navette à destination de la planète rouge, pour conquérir l’espace.
Il y a cinq mois, ils étaient douze à frémir d’envie à l’idée de rencontrer l’âme sœur dans l’émission de speed-dating la plus incroyable du siècle.
Il y a cinq mois, les douze participants du programme Genesis pensaient être les pionniers de Mars.
Aujourd’hui, ils sont douze à aimer plus que leur propre vie.
Aujourd’hui, ils sont douze à voguer dans l’espace intersidéral sans possibilité de regagner la Terre.
Aujourd’hui, ils sont douze à connaître le secret le plus gardé des Etats-Unis.
Aujourd’hui, Léonor est la seule à pouvoir choisir : faire demi-tour et dévoiler la vérité ou atterrir et garder le silence. Mourir ou Vivre.
La Géante Rouge doit choisir, car la reprise à l’antenne est prévue dans 5, 4, 3, 2, 1….
Reprise de la chaîne Genesis !

<< Nous sommes douze assoiffés de gloire, convaincus qu’en nous embarquant pour Mars, nous deviendrions immortels. >> 

Impressions:
L’impatience était insoutenable en attendant le second tome des aventures spatiales de la jeune astronaute française Léonor. Dès la diffusion de la couverture, je ne tenais plus en place. C’est donc avec empressement que je me suis glissée sous la couette jeudi dernier en compagnie de Phobos².
Dès la reprise de la chaîne Genesis, nous retrouverons les pionniers de la conquête spatiale en proie au doute. Doivent-ils descendre sur la planète rouge et omettre la mascarade de la terrible Serena ?
Guidées par l’instinct de survie, les prétendants choisissent de poursuivre leur incroyable odyssée. L’entreprise est dangereuse et les complications menacent en permanence l’équilibre éphémère de New-Eden. Pourtant, à près de 400 millions de kilomètres de la planète bleue les participants parviennent à trouver de l’aide. Désormais au nombre de 14, l’équipe décide d’affronter les représentants du programme et débute les représailles. Les romances cheminent à petits pas en l’absence de gravité, et la vie sur la base est tumultueuse.
Avant Phobos, je passais mes nuits à observer le ciel étoilé. Aujourd’hui je rêve de découvrir l’immensité de l’espace et de fouler, à mon tour, le sable de la planète rouge.
Victor Dixen m’a appris à regarder plus loin que les étoiles.
Phobos est mon coup de cœur de l’année 2015, à découvrir d’urgence !

<< La Terre n’est qu’un point scintillant parmi des milliards d’autres.>> 

One Comment

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *