Chroniques

The book of Ivy -Amy Engel

Chronique


The book of ivy imageThe book of Ivy
Amy Engel
Mars 2015
Lumen
Dystopie, Romance

Résumé:
Après l’apocalypse, les rescapés ont reconstruit une ébauche de société à l’abri de la barrière. Dans l’enceinte, deux familles se sont affrontées pour la détention du pouvoir. Pourtant, les inégalités sont nombreuses et la démocratie absente.
Ivy Westfall, descendante de la lignée perdante, est destinée à épouser le fils du président dans une cérémonie officielle. Dès l’âge de seize ans, les adolescents sont contraints au mariage arrangé pour maintenir la survie de l’être humain.
Ivy se prépare pour cette journée depuis toujours. Pourtant, la jeune femme ne se prépare pas à aimer et à donner la vie. En secret, sa famille l’a entraînée pour tuer le jeune homme qui lui est destiné, Bishop, le futur dirigeant du pays.
Mais au cœur de l’action, Ivy sera-t’elle prête à nier son humanité ?

<< Une fois, Bishop m’a demandé qui je voulais être. Je crois que maintenant, je connais la réponse. Je veux être une personne assez forte et courageuse pour prendre des décisions difficiles. Mais je veux être assez juste et aimante pour prendre les bonnes. >> 

Impressions:
Je tiens tout d’abord à adresser mes remerciements à Laure pour m’avoir prêté ce livre que je souhaitais de lire depuis longtemps !
J’avais en effet eue un gros de cœur pour la couverture que je trouve particulièrement harmonieuse grâce aux tons émeraude, et j’ai été très agréablement surprise par la qualité du papier employé par les éditions Lumen.
Dès le début de la lecture, le cadre de la dystopie est très clairement posé. Les critiques de l’auteur sont explicitées envers le totalitarisme, les mariages arrangées, les violences conjugales et la peine de mort. C’est quelque chose que j’ai beaucoup apprécié, car il permet non seulement d’envisager les pensées des personnages mais également de mieux saisir la volonté de l’auteur.
Si au départ la personnalité d’Ivy ne me plaisait pas particulièrement, selon moi trop naïve et fidèle, j’ai beaucoup apprécié son évolution au côté de son nouveau mari,  Bishop. La jeune fille se détache peu à peu de sa famille et du système divisé, pour obtenir une vision globale et personnelle. Cette progression n’est possible que parce qu’elle côtoie au quotidien le fils du président. C’est un personnage censé, calme et réfléchi auprès de qui la demoiselle finira par trouver calme et réconfort, et en ce sens j’ai apprécié ce personnage. Cependant,  son caractère est un peu trop prévisible et le tempérament du jeune homme manque selon moi de profondeur.
La naissance des sentiments entre les deux protagonistes est lente, délicate et c’est cette finesse qui m’a permis de croire à leur idylle.
Les dernières pages du roman sont surprenantes et laisse entendre que la suite diffèrera beaucoup du premier tome.
J’ai donc hâte de découvrir la suite des aventures d’Ivy, même si ce premier tome est loin d’être un coup de cœur !

<< C’était mon choix, et j’en suis fière. S’il me rend faible, alors c’est une faiblesse avec laquelle je peux enfin vivre.>> 

6 Comments

  1. Je suis contente de te l’avoir prêté, et que tu l’aies bien aimé…. 🙂 Merci pour ta chronique, je l’attendais avec impatience! 😉 je lance mon blog ce we je pense je suis en train de travailler dessus. Plein de bisous Kae! :*

    Reply

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *